Le numéro de septembre de COLLECT

Bruxelles, terroir de talents

Pour se plonger dans la scène créative, après deux mois d’interruption estivale, c’est à Bruxelles qu’il faut se rendre en septembre. Au programme : Design September, le Brussels Gallery Weekend et les vingt ans d’art de rue de Farm Prod.

Gertrude Stein, papesse de l’avant-garde

C’est l’histoire d’une amitié hors norme entre deux icônes du XXe siècle, Pablo Picasso et Gertrude Stein. Une amitié qui s’est cristallisée à Paris, autour de leur travail respectif, fondateur du cubisme et des avant-gardes picturales et littéraires du XXe siècle. Qui était-elle ?

Carlo Bugatti, l’inclassable

A l’origine d’une véritable saga familiale, Carlo Bugatti ne cesse, encore aujourd’hui de fasciner. Père du célèbre sculpteur de bronzes animaliers Rembrandt et du non moins fameux constructeur automobile Ettore, il s’est illustré, au tournant du XXe siècle, au travers de la création d’étonnants meubles d’exception, au style sans pareil.

L’Art ancien sur un fond d’or

Sur le marché discret et sélectif de l’Art ancien, la plus-value est désormais à chercher du côté des grands noms, même si la curiosité pour des chefs-d’oeuvre oubliés est toujours présente.

Antoni Tàpies, les murs intérieurs

Il y a cent ans naissait l’artiste catalan Antoni Tàpies. Créateur prolifique, il livra pendant près de 70 ans (entre les années 1940 et 2011) quelque neuf mille œuvres qui célèbrent la matière, conduisent à l’introspection et portent en elles les stigmates d’un XXe siècle conflictuel.

Bruegel, une affaire de famille

Des siècles durant, la famille Bruegel a joué un rôle de premier ordre dans la peinture flamande. Il y eut d’abord bien sûr le patriarche, Pierre Bruegel l’Ancien. Une exposition, à Bois-le-Duc, réunit pas moins de cinq générations de cette fameuse dynastie de peintres.

La longue marche d’Ai Weiwei

En plus de quatre décennies, Ai Weiwei a produit une œuvre imposante, diverse et paradoxale. Artiste et activiste, il a puisé dans son histoire personnelle et dans les états du monde, les raisons de sa colère, de son empathie et de son ironie. A Rotterdam, une vaste exposition décline les multiples facettes de sa création.

Kurt Peiser: peintre de l’empathie

Campo & Campo (avec 136 tableaux) et le musée De Reede (avec 35 œuvres graphiques) consacrent simultanément une exposition à ce peintre un peu oublié qu’est Kurt Peiser, grâce à la passion de deux collectionneurs. Rencontre avec Pierre Buch, qui a sélectionné les œuvres et nous parle de son talentueux grand-père.

 

SUIVEZ-NOUS ÉGALEMENT
SUR : @ARTMAGAZINECOLLECT