Le numéro d'hiver de COLLECT

Christien Meindertsma

Christien Meindertsma faisait partie des ambassadeurs de la récente Dutch Design Week avant de se rendre à Londres pour la remise de l’Earthshot Prize, trophée qu’elle a créé à la demande du prince William. Bien que ses professeurs à la Dutch Design Academy n’aient pas immédiatement saisi l'enjeu de sa démarche, elle figure désormais dans les plus prestigieuses collections institutionnelles.

Tarot, la Renaissance en miniature

Les toutes premières cartes de tarot connues furent réalisées dans l’Italie du XVe siècle. Durant les siècles qui suivirent, les chemins du hasard conduisirent ces merveilleuses miniatures de la noblesse de cour aux collections privées contemporaines qui se les arrachent. A titre d'exemple, une carte de Tarot du Maître du Tarot Visconti (milieu du XVe siècle) était frappée 280.800 euros, en mars 2005 chez Christie's... Il est désormais possible d'en admirer une belle sélection au Musée français de la Carte à Jouer.

Cartier et les arts de l’Islam

Célèbre pour sa production de bijoux de style guirlande, la maison Cartier a développé, dès 1904, des pièces dont les lignes s’inspiraient des compositions géométriques des arts de l’Islam découvertes au travers des livres d’ornements et d’architecture. Le musée des Arts décoratifs de Paris accueille une exposition qui rend compte de ces influences sur la production de bijoux et d’objets précieux de la célèbre maison de joaillerie, du début du XXe siècle à nos jours. Autant de témoins de la naissance d’une esthétique nouvelle empreinte de modernité.

Claus Sluter, une redécouverte

En mars dernier, le Rijksmuseum enrichissait sa vaste collection d’œuvres néerlandaises d’une sculpture d’un artiste longtemps convoité, Claus Sluter. Ciselée dans le buis, elle représente un calvaire avec la crucifixion du Christ et la Vierge Marie aux côtés de l’apôtre Jean. Récemment popularisé par le best-seller de Bart Van Loo, Les Téméraires, l’artiste joua un rôle majeur dans l’émergence de l'art bourguignon de la fin du XIVe siècle. Cette découverte attribuée à l’un des plus grands maîtres de la sculpture médiévale confirme son génie et illustre sa maîtrise technique et son naturalisme à la fois complexe et limpide qui firent sa gloire.

Josef Hoffmann : chantre de la géométrie

“Sans fioritures’’, tel aurait pu être le credo de l’Autrichien Josef Hoffmann, qui fut d’emblée séduit par les théories rationalistes de son compatriote Otto Wagner, auprès duquel il étudia l’architecture. Sa découverte des expériences anglaises en matière d’arts décoratifs renforça encore une tendance au dépouillement partagée par les autres artistes de la Wiener Werkstätte.

Sol LeWitt, le prix d’une idée

En cette fin d’année, le Musée juif de Belgique consacre une exposition majeure à l’artiste américain Sol LeWitt. Représentant du minimalisme et grand prêtre du conceptualisme, il redessina les contours du marché, dématérialisant l'œuvre d’art.

Karl Lagerfeld : Insatiable moderniste

Sotheby’s met en vente, cet automne et au printemps, la Collection Karl Lagerfeld provenant de ses résidences en France et à Monaco. En plus de mille lots, cet ensemble reflète le mythe, la personnalité et le goût de ce couturier de génie.

Guy Pieters

En septembre dernier, Guy Pieters réalisait le dernier rêve de Christo, l’empaquetage de l’Arc de Triomphe. Mais à quoi le marchand rêve-t-il encore ? Et que pense-t-il du procès de Jan Fabre, des NFTs et du revival de la peinture ? Nous l’avons rencontré. “Comme je ne veux absolument pas que l'on écrive ma biographie, j'ai détruit la plupart de mes archives.”

 

SUIVEZ-NOUS ÉGALEMENT
SUR : @ARTMAGAZINECOLLECT