Jan Schoonhoven

Fabritius, Vermeer, Schoonhoven, ces trois artistes ont un point commun : Delft. Leurs œuvres se vendent bien, mais celles du troisième suscitent un intérêt inédit. Qu’est-ce qui rend cet artiste si singulier et quelle est la taille de son marché ? Paul Van Rosmalen, propriétaire de la Galerie Borzo à Amsterdam : « Jan Schoonhoven se trouve à la tête du mouvement NUL. Il est demeuré le plus ‘‘pur’’ et le plus proche des points de départ de ZERO : le caractère sériel, la répétition du même mouvement, le renoncement à la couleur, l’utilisation de matériaux très simples et accessibles. »

 

 

Vous voulez lire cet article en version digitale?

Les commentaires sont fermés.